Accueil         Compagnie        Spectacles        Actualités        Stages        Contacts

Création et diffusion de SPECTACLES DE RUE  /  THÉÂTRE POÉTIQUE et MUSICAL







DÉMARCHE ARTISTIQUE

« Le monde est ce que nous voyons et, pourtant, il nous faut apprendre à le voir. »
Merleau-Ponty, Le Visible et l’invisible.

À la création de L’Amdéis, Emmanuelle de Gasquet imagine un espace foisonnant autour de l’intime et du rêve illimité, où l’univers poétique de chacun peut être manifeste. La démarche artistique est résolument pluridisciplinaire. Elle intègre le chant, le théâtre, la musique, la danse, la poésie, le yoga, le cirque et la photographie.

Pour écrire ses spectacles, la compagnie puise dans les trésors de l’humanité à la recherche de matériaux littéraires, picturaux, sonores, spirituels, qu’elle enrichit des intentions propres aux artistes. Les créations sont autant d’interrogations de l’âme, entre réalité et onirisme, révélant et inspirant les singularités. Naviguant ainsi sur la diversité des langages poétiques, les spectacles créés sont polymorphes.

Nous souhaitons transmettre ces univers sensibles, accessibles à tous. En salle ou dans la rue, l’art vivant, pour la Compagnie L’Amdéis, est un moyen de proposer un regard différent sur la réalité. Chaque spectacle est une invitation à parcourir des chemins de traverse, une opportunité pour que la rencontre des artistes et des spectateurs, dans un épanouissement mutuel, contribue à faire tourner la roue de la création…






PARTENAIRES
Mairie de Simandres
Pole Pik, Bron
Compagnie Propos, Lyon
Prieuré Saint Augustin, Angers
Lamartine, Lyon
Office du Tourisme de Cluny








EQUIPE ARTISTIQUE




boite de prod, production de spectacle, sanza, boite d’évènementiel, production de spectacle, afozic, festival chant lyrique, spectacle pour enfants, spectacle mariage, spectacle de rue international

EMMANUELLE DE GASQUET
Responsable artistique





Juliette Kempf Comédienne danseuse

JULIETTE KEMPF
Comédienne - Danseuse
boite de prod, production de spectacle, sanza, boite d’évènementiel,  production de spectacle, afozic, festival chant lyrique, spectacle pour enfants, spectacle mariage, spectacle de rue international

KARINE LALEU
Metteur en scène
cirque du soleil, spectacle aérien tissu,  mademoiselle paillette, spectacle féerique, animation de rue , exposition de photo, gallérie de photographie, theater in streets

MARIE-MARTINE ROBLES
Danseuse - Circasienne



chanteuse musicienne

ALISON FOREST
Chanteuse - Musicienne
Muriel Carrupt Metteur en scène

MURIEL CARRUPT
Metteur en scène
opéra de Lyon, eco régie d’orange, festival d’Avignon, les grandes personnes, échassiers

MAGALIE LEPORTIER
Costumière








PROFIL DES ARTISTES

Emmanuelle DE GASQUET
Direction artistique

Après avoir passé huit mois en Inde pour y étudier la danse et le chant sacrés, Emmanuelle  enrichit sa voix avec diverses pratiques vocales : un voyage à travers le chant vibratoire, le lyrique, les chants du monde et l’improvisation. Ce chemin l’amène à rencontrer Maud Robart, Eric Trémolière, Martina Catella, Yulling Ang, Fréderic Ligier, Yvan Trunzler, Radjesh Sendhu, Sudheshna, Marie Laure Pottier, le Roy Hart avec Haim Isaacs et le Panthéâtre à Paris.

Elle rencontre peu de temps après le para-théâtre physique de Jersy Grotowski et se forme en Pologne avec le Workcenter et Thomas Richards. Elle continue ses formations avec d'anciens acteurs de Grotowski tels que Molik Zygmunt, Rena Mirecka, Gey Pin Ang, Katarina Seyfreth, et intègre une création à Singapour.

Aspirée par l’absolu, passionnée par le corps et la conscience, elle étudie le Yoga Intégral et suit un cursus d’enseignement auprès de plusieurs maîtres. Elle rencontre enfin le butô, danse de la « non danse » mouvement de l’instant et du réel dans le corps. Elle décide de se former auprès de différents danseurs tels que Sumako Koseki, Masaki Iwana, Gyohei Zatsu, Yoshito Ohno, Atsushi Takenouchi, Yumi Fujitani puis à Taiwan avec Legend Lin Theater. Elle danse pour la Compagnie Encore A Venir et pour Jean Daniel Fricker lors de performances en France et en Autriche.
Le butô ou « danse directe » est pour elle l’unification dans les cellules de tout ce qui peut exister, pour une conscience intégrale du corps sans limite. Parallèlement, elle intègre plusieurs compagnies de spectacle de rue et joue partout dans le monde.

Elle fonde La compagnie L’Amdéis, dans laquelle elle développe tout ce travail et crée des pièces mêlant la photographie, le cirque, les échasses, le chant et la danse.









Juliette KEMPF
Comédienne, danseuse

La vie artistique de Juliette prend racines dans la danse classique, discipline de la rigueur et de l’infinie progression. Elle découvre le butô à l’âge de 16 ans ; cette pratique développe alors considérablement sa conscience du corps et sa vision du spectacle. Au cours d’un voyage en Amérique du Sud, elle suit un entraînement d’acteurs de l’Odin Theater auprès de Guillermo Angelleli. Elle crée ensuite ses premières pièces de théâtre physique, et des performances lors d’expérimentations collectives ou personnelles. En 2012 en Mauritanie, elle met en scène un groupe de musiciens et de danseurs traditionnels de l’Adrar. De retour en France, elle commence à se former au chant, auprès de maîtres de la tradition liturgique chrétienne : Marcel Pérès, Aram Kerovpyan.

Elle participe en 2014 à l’Académie des Arts Sacrés Andreï Tarkovski à Pontigny, suite à quoi naît le Théâtre Observatoire International, groupe de recherche et de création qu’elle forme avec plusieurs acteurs autour du metteur en scène russe Sergei Kovalevitch.

Depuis 2015 elle intervient en hôpital psychiatrique en tant que comédienne-danseuse, avec le musicien burkinabé Simon Winsé : un travail attentif sur le souffle, le corps et la voix vise l’ouverture de l’espace poétique chez les patients, en participant de leur quête d’unité. Invitée par Emmanuelle de Gasquet sur la création de « La Femme Bleue », elle intègre la compagnie L’Amdéis en 2014.









Karine LALEU
Mise en scène • www.karinelaleu.com

Diplômée de l’Ecole Nationale de théâtre du Val Maubuée en 2001, elle exerce une recherche approfondie de différentes cultures théâtrales corporelles en travaillant le clown ainsi que le jeu burlesque et masqué (balinais et Commedia dell’arte) avec Guy Segalen et Serge Poncelet puis s’initie au Nô et au Kyôgen (théâtre traditionnel japonais).
Elle étudie  le chant lyrique et les percussions et travaille régulièrement comme récitante dans des orchestres (Studio de l’Opéra de Paris, Ensemble Instrumental Jean-Walter Audolet). Souvent sollicitée pour interpréter divers rôles chantés, Karine prête sa voix pour des enregistrements et des doublages de films.

Après la mise en scène d’un spectacle de cabaret consacré à Yvette Guilbert « Nuits Blanches au Chat Noir », sa préférence la porte vers les spectacles lyriques et les opéras. Elle met en scène des spectacles au Festival Toulouse d’Eté, à l’Opéra de Massy, au Palais Longchamp ou au Théâtre Silvain de Marseille : « On m’appelle Zarzuela » de N. Lopez, « La Marionnette » de G. Alya, « Don Giovanni » de Mozart , « Madame Butterfly » de Puccini, des opérettes d’Offenbach, divers récitals et oratorios…
Elle a travaillé auprès d'Olivier Py et Christophe Eschenbach sur l'Opéra Mathis et avec le peintre d'Hindemith à l'Opéra Bastille.  Elle intervient régulièrement dans des Masterclasses de grands artistes lyriques pour la direction scénique des chanteurs : Martine Surais, puis Véronique Gens, Mireille Delunsch, Léontina Vaduva, Marie-Ange Todorovitch, Jean-François Lapointe, Annick Massis pour « Opéra Théâtre pour tous ».
Elle est coach d’interprétation pour chanteurs lyriques. Depuis 2013 elle est directrice de la compagnie Art Om.









Marie-Martine ROBLES
Danse, échasses, danse aérienne

Après avoir suivi une formation en danse classique au Conservatoire National de Lyon, Marie Martine se tourne vers le contemporain et le Jazz au sein du Jeune Ballet d’Aquitaine. Elle danse ensuite pour plusieurs chorégraphes tels que Pedro Pauwels, Harry Albert, Jean Alavi, Claude Magne…
Attirée également par tout ce qui touche les arts vivants, elle découvre peu à peu le théâtre de rue (échasses) et les arts du cirque. Elle mêle ainsi le mouvement dansé à ces diverses formes de représentations et en 2007 elle intègre la compagnie Zigrolling (qui allie sculptures chorégraphiques et corps du danseur) avec qui elle travaillera pour le Cirque du Soleil et effectuera plusieurs festivals internationaux : Cienca Na Rua(Portugal), Lightning in a Bottle (USA), Exposition sur l’eau et le développement durable(Espagne).
Parallèlement elle s’éprends du Tango Argentin et d’envolées en suspensions, travaille également  l’espace aérien  et monte un solo de Danse/Tissu  « Un-Dix-Visible »

Marie-Martine intègre la compagnie l’Amdéis et l’investit de danse aérienne. Elle crée, en collaboration avec Emmanuelle de Gasquet, un duo sur échasses dans lequel s’expriment ses recherches chorégraphiques.








Alison FOREST
Chanteuse, musicienne

Née en 1984 à Mâcon, elle étudie la flûte traversière, le violoncelle et le chant lyrique et choral au conservatoire de Mâcon, dont elle sort diplômée d'un DEM en flûte traversière et formation musicale en 2005. Passionnée d'enseignement, elle intègre le Cefedem de Lyon en 2008, et obtient son diplôme d'état. Elle est actuellement chef de choeur et enseigne le chant, la flûte traversière et la Formation Musicale en Bourgogne du sud.

En parallèle, c'est sur le terrain et en autodidactie qu'elle fait ses armes dans les musiques actuelles ; du folk blues au skate-core, de la chanson française au death métal, elle participe à de nombreux projets. Très attachée à sa région et à la vie artistique locale, c'est en collaborant avec les musiciens amateurs mâconnais qu'elle développe sa voix, qu'elle découvre la scène et la mise en scène et qu'elle apprend à composer, arranger et improviser.

Depuis 2007, elle est chanteuse au sein du groupe de cabaret rock Owl Collision, avec lequel elle développe une forme de concert-spectacle alliant théâtre, ombres chinoises et projections d'images.









Magalie LEPORTIER
Costumière

Ayant grandi et s’étant formée au sein de la compagnie de marionnettes de ses parents, la Cie Coatimundi, Magalie Leportier imagine des univers esthétiques depuis l’enfance. Aujourd’hui elle sculpte et façonne des costumes de toutes formes, s’aidant de divers matériaux. Elle s’est perfectionnée sur le travail du volume en faisant un stage de costumes grotesques au Greta de Paris puis se perfectionne dans la couture aux ateliers de l’opéra d’Avignon.

Elle navigue dès lors dans différents univers, fabriquant des costumes géants pour marionnettes géantes avec la Cie Les Grandes Personnes et la Cie Caramantran, mais elle customise aussi des petites marionnettes pour les spectacles de la Cie Coatimundi. Elle imagine un univers esthétique pour échassiers pour la Cie Les Géants et façonne aussi des costumes pour des compagnies de danse : Cie Casrafiore, Cie Onstap, et des compagnies de théâtre : Cie Agence de voyages imaginaires, Cie Hangar Palace, Cie de l’Echelle. 









Muriel Carrupt
Mise en scène

Elle fonde la compagnie du Caillou Rouge avec Maurice Raux en 2002.
Avec le Théâtre à la Menthe, en Normandie de 1995 à 2003, Muriel crée une dizaine de spectacles intimistes. En 2003 Muriel fonde "Le Caillou Rouge" à Lyon. Elle y rejoint aussi le groupe « Signes » cette même année. Elle continue son parcours en travaillant avec des gens d’horizons très différents, musiciens, plasticiens, danseurs, photographes, auteurs, poètes et en abordant plusieurs disciplines, lectures poétiques (revue Verso), écriture (publication en revues), mise en scène, ateliers théâtraux, spectacles, performances, enregistrement de voix. La diversité de ces rencontres est pour Muriel une nécessité, car pour elle, un spectacle naît de la rencontre humaine et n’a de sens que si celle-ci s’étend vers le public.
www.theatre-le-caillou-rouge.fr








traitcoordonnées  L’Amdéis Compagnie d’arts vivants • Tous droits réservés • 2013 • Photographies : Laurent Quinkal • Conception Artisangrafik